24 juin 2022

L’ATV s’installe dans sa dernière demeure

Le 24 juin 2022 à 14 heures, l’ATV (Automated Transfer Vehicle) a été déposé sur son futur lieu d’exposition sur l’Uecht, pour y être dans un premier temps entreposé entre quatre murs à l’abri des regards, avant d’être exposé à partir de 2023. Le voyage de la navette spatiale a toutefois commencé bien plus tôt:

À l’origine, l’ATV, avec ses sept mètres de long, fut construit par l’entreprise suisse RUAG Space, spécialisée dans la fourniture d’équipements spatiaux. Il s’agit du prototype d’une série de navettes spatiales destinées à fournir de la nourriture, de l’énergie, de l’oxygène et des équipements aux astronautes de la Station spatiale internationale (ISS). Il était utilisé à des fins de tests. Au final, ce ne sont pas moins de cinq vaisseaux cargos spatiaux qui ont été construits sur la base de ce modèle. Ils furent utilisés entre 2008 et 2014. Une fois leur mission accomplie, ils ont été remplis de déchets et se sont consumés dans l’atmosphère terrestre. Le prototype de l’ATV est quant à lui resté sur Terre. Comme celui-ci n’était plus utilisé par RUAG et qu’il n’était pas question de l’exposer, il devait à l’origine être mis au rebut. Cela a finalement été évité grâce à un effort concerté du Swiss Space Museum et de la Stiftung Sternwarte Uecht (fondation de l’observatoire d’Uecht). C’est ainsi qu’en 2019, dans le cadre d’une opération tenue secrète, le prototype a pu être transporté (comme l’a rapporté le Berner Zeitung) avec succès jusqu’à une grange située sur l’Uecht à Niedermuhlern, où il a été entreposé en attendant sa destination finale. Là, le géant a dû patienter encore trois ans avant de finalement revoir la lumière du jour en mai dernier, à l’occasion de l’événement de parrainage de la fondation, et pouvoir être admiré sur le chantier.

L’ATV est désormais arrivé au terme de son long périple. Dans le cadre d’une opération complexe et avec le soutien actif de nombreux participants, il a été hissé au moyen d’une grue de chantier et manœuvré au-dessus de l’excavation. Au cours d’une manœuvre délicate, il a ensuite été incliné de 90 degrés et descendu en position couchée et déposé sur des supports. L’ATV restera ainsi enchâssé à l’abri des regards en attendant d’être exposé au grand public lorsque le Space Eye ouvrira ses portes à la mi-2023.

11 mai 2022

C’est par un temps splendide que s’est déroulée, au restaurant Bütschelegg et sur le chantier de l’Uecht, une session d’information pour les partenaires Bronze et au-delà, ainsi que pour les représentants des médias.

Devant un parterre conquis de plus de 100 personnes, le président de la fondation, Andreas Blaser, a retracé les différentes étapes du projet depuis le premier coup de pioche. L’Observatoire de l’astronomie, des sciences spatiales et de la durabilité (anciennement « Swiss Space and Sustainability Observatory ») conçu par Mario Botta sur l’Uecht à Niedermuhlern, près de Berne, a gagné en envergure et devient ainsi le « Space Eye – observatoire de l’espace et de l’environnement ». Outre le président de la fondation, d’autres invités de marque ont pris la parole en direct ou par liaison vidéo : Thomas Schildknecht (vice-président de la fondation), Michael Kropf (directeur de la fondation), Scott Kelly (astronaute américain de la NASA et membre du conseil consultatif de la fondation), Thomas Zurbuchen (directeur scientifique de la NASA et membre du conseil consultatif), Kathrin Altwegg (astrophysicienne et membre du conseil consultatif de la fondation), Christian Leumann (recteur de l’Université de Berne et membre du conseil consultatif), Christoph Neuhaus (conseiller d’État bernois) et Mario Botta (architecte de l’observatoire).

La vidéo de l’événement peut être visionnée ici.

Le chantier du Space Eye a pu également être admiré par les participants. Le coup d’envoi du chantier a été donné en septembre 2021 sur l’Uecht. Un élément central de la future exposition, l’« Automated Transfer Vehicle » (un vaisseau cargo spatial autonome de la station ISS construit par RUAG Space) était visible sur le chantier. Guido Schwarz, fondateur du Swiss Space Museum, a présenté aux invités ce témoin historique de la navigation spatiale. Sur le chantier, l’ATV attend déjà d’être installé définitivement dans l’espace d’exposition, où il pourra également être observé depuis la rue pendant les quatre prochaines semaines.